Catégories
crédit d'impot innovation crédit d'impôt recherche

Crédit d'Impôt Recherche et Innovation : répartition géographique 2017

Il est intéressant de se pencher sur la répartition géographique des bénéficiaires et de la Créance du Crédit d’Impôt Recherche sur le territoire national. Cela permet de mettre en évidence les pôles d’innovations en France, de même que ce que j’appelle les « déserts d’innovation ».

Au moment où j’écris cet article, les chiffres 2017 sont provisoires (mais il ne devraient pas changer beaucoup) et les chiffres 2016 sont semi-définitifs (eux non plus ne devrait pas changer radicalement).

Vous pouvez retrouver ces chiffres sur le site du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Évolution de la répartition des bénéficiaires du Crédit d’Impôt Recherche entre 2016 et 2017

Le nombre total de bénéficiaires du Crédit d’Impôt Recherche en 2016 était de 15 392 et de 15 386 en 2017. Deux chiffres que l’on peut donc considérer comme identiques.

Dans les deux cas, c’est l’Île de France qui arrive en tête du nombre d’entreprises bénéficiaires (sans surprise) avec respectivement 5 456 et 5 539 entreprises en 2016 et 2017. Une très légère hausse donc. Cela peut aussi s’expliquer dans le fait que pour une partie des entreprises, le siège est enregistré à Paris (souvent pour des raisons commerciales) quand le lieu réel de l’activité est ailleurs sur le territoire.

Ces deux cartes représentent la situation en 2016 puis en 2017 :

On identifie très clairement le bassin Parisien ainsi que la région Auvergne-Rhône-Alpes (avec Lyon, Saint-Etienne et Clermont Ferrand) sont les deux grands pôles de bénéficiaires du Crédit d’Impôt Recherche en France.

En revanche, on remarque aussi que certains DOM/TOM et notamment la Martinique, la Guadeloupe n’enregistrent aucune entreprise bénéficiant du CIR. De manière générale, ces territoires et départements éloignés de la métropole n’enregistrent qu’un faible pourcentage des bénéficiaires : 0,2% pour les Antilles et la Guyanne, 0,7% pour la Réunion.

On visualise mieux sur la carte ci-dessous cette évolution du nombre de bénéficiaires :

(Les régions en vert ont enregistré une hausse du nombre de bénéficiaires entre 2016 et 2017, les régions en rouge ont enregistrées une baisse).

La séparation ici est très nette entre l’Ouest et l’Est. Là où dans l’Est le nombre de bénéficiaires est en hausse globale, les entreprises de l’Ouest sont de moins en moins bénéficiaires du CIR. On observe peut-être ici l’effet d’une plus grande exposition et facilité d’accès l’Europe à l’Est qu’à l’Ouest. La deuxième tendance qui se dessine c’est l’abandon de Paris au profit de la région, avec une baisse de -1,50% des entreprises bénéficiaires en Île de France.

Évolution de la répartition de la créance du Crédit d’Impôt Recherche entre 2016 et 2017

Quand on observe la répartition géographique des parts de la créance du CIR 2017, on remarque une nette fracture entre l’Île de France et le reste du territoire. Cette observation se répète entre 2016 et 2017.

Voici les deux cartes pour 2016 et 2017 :

A elle seule, la région Île de France concentre plus de 65% de la créance sur 2016 et 2017. Deux causes à cela :

  • Evidemment, l’Île de France comme démontré plus haut concentre une forte portion des entreprises bénéficiaires (35,5% en 2016 et 36% en 2017)
  • L’Île de France concentre aussi les sièges des entreprises de type GE qui à elles seules concentres la moitié de la créance CIR. Vous pouvez consulter mon article sur le sujet pour plus d’information.

Évolution de la répartition des bénéficiaires du Crédit d’Impôt Innovation entre 2016 et 2017

En 2016, 6 480 entreprises ont bénéficié de l’aide du Crédit d’Impôt Innovation et 6 965 en 2017, soit une très légère hausse de 7,5%.

Encore une fois et sans surprise, l’Île de France arrive en tête avec 2057 entreprises bénéficiaires en 2016 et 2 222 en 2017.

Voici la répartition géographique des bénéficiaires du Crédit d’Impôt Innovation en 2016 et 2017 :

Pour le Crédit d’Impôt Innovation comme pour le CII, ce sont les deux régions Île de France et Auverge-Rhône-Alpes qui cumulent à elles deux la majorité des entreprises bénéficiaires du CII. En effet, la part des bénéficiaires qu’elles rassemblent est 49,9% au total.

Si on regarde l’évolution en pourcentages par région du nombre de bénéficiaires du Crédit d’Impôt Innovation entre 2016 et 2017, le résultat n’est pas élogieux.

Toutes les régions, à l’exception de Provence Alpes Côte d’Azur voient leur nombre de bénéficiaires diminuer. Même pour cette dernière région, l’augmentation n’est pas exceptionnelle : +0,37%. En revanche, les chiffres s’effondrent en Île de France et en Auvergne Rhône Alpes : -7,43% et -7,33% respectivement. Pourtant, le nombre de déclarants du CII a fortement augmenté entre 2016 et 2017 : 6 670 entreprises contre 7 160 respectivement, soit une hausse de 7,34%.

Alors, que se passe-t-il ? Il se peut que l’administration ait renforcé les opérations de contrôles sur le CII.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *